Tout début implique d'abord une fin

Publié le par Isabelle

Hier c'était mon dernier jour dans mon poste marketing après 4 ans de folles aventures. C'est toujours un peu étrange ces moments de fin mêlés de joie et de nostalgie...

Je partage donc avec vous cette réflexion qui est également mon message d'au revoir à mes collègues :

Un premier job, c'est un peu comme un premier amour.

Au premier rendez-vous on ne sait pas trop quelle impression on a fait. Si l'autre va rappeler ou non. On attend fébrilement à côté du téléphone.

Puis on décide de s'engager, au début, sans trop savoir ce que ça va donner : une simple aventure ou une longue route à deux.

Parfois ça dure. On vit pleins d'expériences ensemble, des moments euphoriques et d'autres plus compliqués. On grandit de concert, on apprend sur soi au travers de l'autre. De nouvelles personnes entrent dans notre vie qui n'auraient jamais croisé notre route sans l'autre. Des découvertes de choses jusque là inconnues sont également au rendez-vous.

Comme toute première fois c'est une expérience forte et marquante.

Souvent chacun finit par évoluer différemment. Il reste un attachement mutuel mais on n'est plus faits pour vivre ensemble. Un besoin d'autre chose se fait sentir.

C'est le moment pour moi de prendre une autre route, plus sure de moi et sachant qui je suis, et, surtout, riche de belles rencontres et d'amitiés fortes.

Je serai heureuse d'avoir de vos nouvelles alors n'hésitez pas.

On n'oublie jamais son premier amour.

Publié dans Mon histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article