Le palais des petits parisiens

Publié le par Isabelle

Je m'étonne régulièrement de voir des petites têtes blondes qui viennent avec leurs parents à la fromagerie et qui ont des goûts très affirmés. Un petit garçon qui demande à son père de prendre de l'Appenzeller Extra, d'autres qui commandent pour leurs parents et connaissent tous les noms des fromages, des tous petits à qui on fait gouter du comté et qui adorent ça...

Comme quoi les enfants ne sont pas limités à l'Emmental et au Kiri si leur palais a été habitué à manger des choses qui ont du goût. Au delà de leurs préférences propres les adultes sont responsables de l'éducation gustative de leurs petits.

Les emmener au marché et dans les commerces de bouche c'est les éduquer aux bons produits et c'est créer de futurs consommateurs du commerce de proximité plutôt que des grandes surfaces. C'est de plus créer pour eux des moments souvenirs, des madeleines de Proust. On se rappelle tous le petit commerçant du coin qui nous donnait un morceau de charcuterie ou de fromage quand nos parents nous emmenaient faire les courses.

Le fromage a de l'avenir!

Publié dans Mon histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article