Un si charmant guet-apens

Publié le par Isabelle

Cette semaine je suis un peu en vadrouille. Je passe des journées dans les autres boutiques d'Androuet. J'étais mercredi à celle de la rue Mouffetard, hier à celle de la rue des Belles Feuilles dans le 16ème arrondissement, je serai demain à celle de la rue Cambronne, dans le 15ème arrondissement à côté de chez moi.

C'est intéressant car cela permet de voir d'autres configurations de boutiques, d'autres produits, d'autres manières de travailler et une clientèle spécifique à chaque lieu.

Alberto, mon maître de stage m'avait demandé innocemment si j'étais disponible pour le déjeuner mercredi midi. Je pars donc le rejoindre ainsi que mon autre collègue de Passy et deux personnes du bureau. A mon arrivée une bouteille de champagne trône sur la table du restaurant. Y aurait-il quelque chose à fêter?

Ces petits cachotiers avaient organisé une remise de diplôme officieuse pour me remercier de mon travail tout au long de l'année. Alberto est quelqu'un de très exigent, sa réputation est faîte au sein de la maison Androuet. Le contenter n'est donc pas chose aisée.

Il m'a remis un joli diplôme encadré dont voici le contenu :

L'école de maître Alberto,
Maison Androuet, établissement très privé mais très honorable et de bonne réputation certifie que :
Mon Nom
a réussi avec les félicitations les épreuves théoriques, pratiques et psychologiques de l'examen de fin d'année.
Le jury lui accorde le titre de
Meilleure CQP
et la déclarent digne de tous les honneurs, droits et privilèges associés à cette distinction

J'ai été très touchée de cette attention et suis fin prête pour les examens officiels qui débutent dans quelques jours.

Publié dans Mon histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article